Mille et Une Orchidées,
au Jardin des Plantes de Paris
Août 2013
par Iriza

 

Quand les orchidées s'invitent dans la jungle sous un ciel de verre ! (du 22 février au 18 mars 2013)

Les Grandes Serres du Jardin des Plantes de Paris, majestueuses, nous appellent à venir voir le spectacle grandiose de la plus grande des familles végétales, les Orchidées.

D'abord on entre dans la moiteur de la forêt tropicale. On se croirait parti au bout du monde, en Amazonie, mais non, tout cet enchevêtrement végétal est bien là, à Paris. C'est un émerveillement.


 

Plus de 1000 pieds en fleurs colorent les troncs, lianes, fougères et feuillages. C'est une invasion de fleurs et c'est splendide. Roses, violets, blancs, jaunes, oranges, la palette de couleurs est variée et étincelante. Les formes et tailles des fleurs sont tout aussi diverses : Cattleyas, Phalaenopsis, Vandas, Dendrobiums, Encyclias, Lycastes, Maxillarias,...

Il y a là un échantillon de la collection du Muséum, conservée à l'Arboretum de Chèvreloup. Leur collection s'est enrichie d'un grand nombre d'orchidées qui appartenaient au réputé orchidéiste Marcel Lecoufle, suite à la fermeture de ses serres de Boissy Saint Léger. Il y a aussi des orchidées du Jardin de Luxembourg du Sénat et des Serres d'Auteuil. Et encore bien d'autres orchidées viennent enchanter cette forêt sous son ciel de verre : les plantes des producteurs français, AM Orchidées, Vacherot-Lecoufle et La Cour des Orchidées. Tous ont mis en scène leurs plantes de façon artistique ou telles qu'elles seraient dans leur milieu naturel.

La promenade est intensément agréable, contemplative. Des visiteurs s'exclament devant la beauté de ces fleurs. D'autres les racontent ou les photographient sous tous les angles. Et tous sourient à ce merveilleux décor.

Quelques panneaux viennent renseigner le visiteur qui souhaite en savoir plus sur ces fleurs : leur diversité, la reproduction et les insectes pollinisateurs, la Vanille cette liane orchidée qui plait tant, les orchidées de France qui n'ont vraiment pas la même allure que leurs consoeurs exotiques exposées, la collection du Muséum,… Et quelques membres de l'AFCPO (Association pour la protection des orchidées) sont là également pour répondre aux questions des plus curieux.

On pourrait y passer des heures sans se lasser. Je fais le tour plusieurs fois. J'aurais bien envie de m'assoir dans un coin de cette jungle pour la contempler, pour regarder cette exhubérance, ces arbres, ces plantes, chaque fleur... Et sentir cette paix intérieure... Je me dis alors que la Nature est vraiment sublime.

 

 

 

  Orchidées exotiques | Expériences perso| Visite de serres

Sommaire